« Suicide Girls SG Must Die ! », alias « Juncture, » en stand-by depuis deux ans, serait finalement distribué aux USA le 12 mars (v

jeudi 4 février 2010

 

Catégorie(s):

Extrait:
« Suicide Girls SG Must Die ! », alias « Juncture, » en stand-by depuis deux ans, serait finalement distribué aux USA le 12 mars, dirigé par la photographe Sawa Suicide, coproduit par Jeremy Kasten, auteur en 2008 de « Wizard of Gore » avec… les Suicide Girls ! A la base, SuicideGirls est un site web mettant en avant des […]

« Suicide Girls SG Must Die ! », alias « Juncture, » en stand-by depuis deux ans, serait finalement distribué aux USA le 12 mars, dirigé par la photographe Sawa Suicide, coproduit par Jeremy Kasten, auteur en 2008 de « Wizard of Gore » avec… les Suicide Girls !

A la base, SuicideGirls est un site web mettant en avant des jeunes filles « affirmant leur différence », tatouées, adeptes du piercing, aux cheveux de toutes les couleurs et aux styles vestimentaires particulier, posant pour des photographies de nu.

La terminologie n`a aucun rapport avec le suicide, l`expression étant tirée du livre de Chuck « Survivor » de Chuck Palahniuk (« Fight Club »).

A l`origine de cette nouvelle forme de féminisme, une photographe américaine, Missy, dont l`objectif était, avec quelques amies, de remettre au goût du jour l`esthétique pin-up des années 50. On a pu voir les Suicide Girls dans des séries télé comme « Les Experts » ou « Californication ».

Leur premier long-métrage, douze jeunes modèles de calendrier réunies dans un endroit isolé où elles tournent un film vidéo commencent à disparaître les unes après les autres…