THE ROTTEN LINK, un thriller d’horreur made in Argentine (voir ci-dessous)

lundi 27 avril 2015

 

Catégorie(s):

Extrait:
Dans « The Rotten Link » (« El eslabon podrido ») de l‘Argentin Valentin Janvier Diment, auteur précédemment de la comédie d’horreur « La Memora del muerto » et spécialisé dans le genre depuis 2007, se situe dans un petit village isolé où vit Raúl, un bûcheron mentalement handicapé, en compagnie d’Ercilia, une sorcière sénile, […]

Dans « The Rotten Link » (« El eslabon podrido ») de l‘Argentin Valentin Janvier Diment, auteur précédemment de la comédie d’horreur « La Memora del muerto » et spécialisé dans le genre depuis 2007, se situe dans un petit village isolé où vit Raúl, un bûcheron mentalement handicapé, en compagnie d’Ercilia, une sorcière sénile, et Roberta, sa sœur, jeune prostituée préférée de la bourgade. Ils s’aiment inconditionnellement et prennent soin les uns des autres. Mais quand Ercilia sent la proximité de la mort, elle menace Roberta : si jamais elle a des rapports sexuels avec tous les hommes du village, elle mourra. Or, il n`y a qu`un seul mâle avec qui Roberta elle n’a pas été : Sicilio, le mari de l`autre prostituée des lieux, profondément amoureux d’elle…