Un film d’horreur anglais à sketches dans la tradition de ceux de l’Amicus…

jeudi 16 février 2017

 

Catégorie(s):

Extrait:
Se voulant l’héritier (passablement modeste) des productions gothiques anglaises des années 60 et 70, le britannique « The House of Screaming Death » est un film coréalisé par Alex Bourne, Troy Dennison, Rebecca Harris-Smith et Kaushy Patel, et se composant de quatre sketches, selon la tradition de la célèbre Amicus. Lors d’une nuit orageuse, l’Architecte […]

Se voulant l’héritier (passablement modeste) des productions gothiques anglaises des années 60 et 70, le britannique « The House of Screaming Death » est un film coréalisé par Alex Bourne, Troy Dennison, Rebecca Harris-Smith et Kaushy Patel, et se composant de quatre sketches, selon la tradition de la célèbre Amicus. Lors d’une nuit orageuse, l’Architecte (campé par Ian McNeice, « From Hell »), un individu versé dans le macabre, raconte quatre histoires de terreur à un groupe d`invités très spéciaux. `La Dame en gris` se situe en 1943, un vétéran de la Grande Guerre se penchant sur l`histoire de Bray Manor et les fantômes qui hantent les couloirs de cette demeure ancienne. `La sorcière dans le miroir` se déroule en 1970, la dénommée Lily Proctor héritant de cette même maison où l`esprit d`une sorcière emprisonnée essaie désespérément de s`échapper pour venir dans notre monde, un secret sombre du passé de Lily étant révélé à cette occasion. `Le Vampyre` se passe en 1888, où suite à une série de meurtres un jeune gentleman se rend à Bray Manor. Décrit comme un paria par les villageois, il se lie d`amitié avec un étranger sans défense, mais son bon cœur lui jouera de mauvais tous. Enfin, dans `Le Diabolique`, Sam Campbell se trouve au centre d`événements étranges alors qu’un ancien esprit démoniaque s`efforce de pénétrer dans notre monde. Tourné entre 2015 et 2016, « The House of Screaming Death » sera distribué cette année. A noter que le nom du lieu principal de tous ces récits, Bray Manor, est bien sûr une référence au Studios de Bray, qui hébergea les productions de la Hammer. Le personnage de l’Architecte, fil rouge de cette anthologie, est un hommage aux films d’épouvante de l’Amicus, où l’on trouvait toujours un individu mystérieux racontant des histoires épouvantables, tels le Gardien de la Crypte (Ralph Richardson dans « Tales from the Crypt », 1972) ou Le Propriétaire (Peter Cushing dans « From Beyond The Grave », 1974). Un autre hommage est rendu à Peter Cushing (dans le rôle d’Arthur Edward Grimsdyke de « Tales From The Crypt) », l`Architecte arborant bonnet et mitaine volontairement similaires. L’aubergiste du segment «Le Vampyre» est quant à lui une référence directe à Michael Ripper, vétéran de la Hammer.

Trailer n°1 :

Trailer n°2 :