Une descente dans la folie : HIGH RISE, le nouveau Ben Wheatley… (voir ci-dessous)

lundi 14 décembre 2015

 

Catégorie(s):

Extrait:
« High Rise » de Ben Wheatley (Kill List, Touristes), en remplacement de Vincenzo Natali qui avait envisagé de le tourner en 2010, après avoir fait le tour des festivals au cours du dernier trimestre (Toronto, San Sebastian, Zurich, Uastin, Torini et Londres) débarquera chez nous le 6 avril. Produit par Jeremy Thomas (Crash), adapté […]

« High Rise » de Ben Wheatley (Kill List, Touristes), en remplacement de Vincenzo Natali qui avait envisagé de le tourner en 2010, après avoir fait le tour des festivals au cours du dernier trimestre (Toronto, San Sebastian, Zurich, Uastin, Torini et Londres) débarquera chez nous le 6 avril. Produit par Jeremy Thomas (Crash), adapté du roman de Ballard paru en 1975 et scénarisé par Amy Jump, collaboratrice de longue date du cinéaste dont elle est également l’épouse, ce drame de SF uchronique où la vie des résidents d’une tour gigantesque de 40 étages à Londres, vivant en autarcie, commence à échapper à tout contrôle, bénéficie d’un casting haut de gamme (Tom Hiddleston, Jeremy Irons, Sienna Miller, Luke Evans, James Purefoix, Elisabeth Moss). Une œuvre réminiscente de celles de Fellini, Terry Gilliam (Brazil) et Ken Russell, en forme de descente dans la folie, qui a troublé, et parfois enchanté, les spectateurs des festivals précités.

Voir la bande annonce :

Précédente news du 20 janvier 2010 :

Ainsi qu’annoncé précédemment, l’auteur de « Splice » développe un nouveau projet avec l`adaptation du roman de G.J. Ballard « High Rise » : « Parfois, il est nécessaire de développer plusieurs projets en parallèle », explique le réalisateur. « Il y en a beaucoup en ce moment, mais le plus intéressant, et celui dont on a le plus entendu parler, est certainement « High Rise » d`après le roman de Ballard. Ce livre, qui a été écrit il y a une trentaine d`années, était très en avance sur son temps car il traitait d`une ville verticale, où tout ce dont on peut avoir besoin se trouve à l`intérieur d`immeubles de très grande hauteur, ce qui fait que les résidents n`ont plus jamais besoin de sortir. Et aujourd`hui, en 2010, Dubai a inauguré le plus grand building du monde, ce qui fait directement écho aux écrits de Ballard. Son roman montre comment cette société insulaire finit par s`effondrer et comment, même quand ils disposent de tout le confort dont ils peuvent rêver, les êtres humains sont toujours prêts à revenir à la sauvagerie la plus primaire. Voilà donc encore un film très léger ! ».

précédente news :

Vincenzo Natali a annoncé son prochain projet, le thriller fantastique « High Rise », basé sur le célèbre roman de J.G. Ballard, paru en 1975. A l`instar de son célèbre « Crash ! », l`Homme y revient à ses instincts brutaux, l`histoire se déroulant dans un IGH (Immeuble de Grande Hauteur), gratte-ciel futuriste ultra moderne, où un nouvel arrivant va vite trouver la vie bien moins utopique qu`il n`y parait.