Une première photo pour CRIMSON PEAK de Guiillermo del Toro…. (voir ci-dessous)

jeudi 18 décembre 2014

 

Catégorie(s):

Extrait:
Crimson Peak, distribué en France le 11 novembre, marque le retour à l`horreur de Guillermo del Toro. À la suite d`une tragédie familiale, une romancière en herbe est déchirée entre l`amour qu`elle porte à son ami d`enfance et son attirance pour un mystérieux inconnu. Alors qu`elle tente d`échapper aux fantômes de son passé, elle s`aventure […]

Crimson Peak, distribué en France le 11 novembre, marque le retour à l`horreur de Guillermo del Toro. À la suite d`une tragédie familiale, une romancière en herbe est déchirée entre l`amour qu`elle porte à son ami d`enfance et son attirance pour un mystérieux inconnu. Alors qu`elle tente d`échapper aux fantômes de son passé, elle s`aventure dans une sombre demeure étrangement humaine, qui respire, saigne et se souvient. Notre photo: Jessica Chastain arpente une demeure victorienne de trois étages qui fut entièrement construite pour les besoins du film…
A propos de ce métrage coécrit par Lucinda Coxon, le cinéaste a révélé que « l`action se déroule au tournant du siècle, la moitié du film se situant en Amérique, et l`autre dans un manoir en ruine dans le comté de Cumbrie, au Nord-Ouest de l`Angleterre. Basiquement, c`est une histoire de fantôme et de romance sombre, qui s`efforce de subvertir les règles habituelles du classique roman gothique. La première moitié décrit une histoire d`amour, qui devient ensuite plus dramatique. Et c`est en même temps une ghost-story. La coscénariste Lucinda Coxon est vraiment une grande dramaturge du Royaume-Uni, qui possède le bon degré de perversion et d`intelligence pour en faire quelque chose d`intéressant à regarder ».
« Crimson Peak » s`inscrit dans la lignée des oeuvres telles « La Maison du diable » de Robert Wise ou « Shining » de Kubrick, à savoir une histoire de maison hantée, genre pour lequel Del Toro semble éprouver une affinité particulière pour. « J`ai beaucoup aimé la façon dont Kubrick avait un contrôle sur les grands plateaux qu`il a utilisés pour « Shining » et la qualité de ses décors. Je pense que les gens se sont habitués aux documenteurs et je voudrais revenir à la méthode classique » déclare Del Toro. « Peak Crimson »est un film de studio, mais en même temps une ghost-story modernisée. Il me permet de jouer avec les conventions d`un genre que je connais et que j`aime, et en même temps de subvertir les anciennes règles ».Ce sera la seconde fois que l`acteur Charlie Hunnam (« Sons of Anarchy ») travaille avec avec Guillermo del Toro, après « Pacific Rim ». Pour le réalisateur mexicain, il s`agit d`un projet de rêve, qu`il aura passé plus d`une décennie à essayer de concrétiser. Chose faite à présent !