UNE SUITE POUR « ZONE OF THE DEAD » : Ken Foree à l`affiche de « Wrath of the Dead » (suite ci-dessous)

jeudi 11 février 2010

 

Catégorie(s):

Extrait:
L`acteur Ken Foree, connu pour ses nombreuses participations à des films d`horreur, dont l`inoubliable « Zombie, Halloween » et « Devil`s Reject, » est actuellement en pourparlers avec Wolf Productions, en Serbie, pour reprendre son rôle de l`agent Mortimer Reyes de « Zone of the Dead » pour la suite, qui s`intitule « Wrath of the Dead. » « Dans Zone of the Dead », […]

L`acteur Ken Foree, connu pour ses nombreuses participations à des films d`horreur, dont l`inoubliable « Zombie, Halloween » et « Devil`s Reject, » est actuellement en pourparlers avec Wolf Productions, en Serbie, pour reprendre son rôle de l`agent Mortimer Reyes de « Zone of the Dead » pour la suite, qui s`intitule « Wrath of the Dead. »

« Dans Zone of the Dead », l`agent d`interpol Reyes supervise le transfert d`un prisonnier à Belgrade. Durant leur route vers Pancevo, ils sont témoins d`un désastre écologique ayant contaminé les habitants. Sa seule chance de survie est alors de collaborer avec son mystérieux prisonnier. Le film a reçu un bon accueil et Ken a d`ailleurs été récompensé pour ce rôle. Il portera plusieurs casquettes sur Wrath of the Dead, occupant les postes de coscénariste aux côtés de Milan Konjevic et Milan Todorovic, de producteur exécutif avec sa société E&B Holdings, ainsi que, bien évidemment, acteur.

« Wrath of the Dead » se déroule dans une petite ville à l`est de Québec où le chef de la police doit faire face à une invasion de morts-vivants. Il appelle alors son vieil ami Reyes qui a connu une expérience similaire en Serbie. Cependant, ils se rendent rapidement compte qu`une agence gouvernementale secrète cherche à étouffer cette affaire, représentant une menace plus grande encore que celle des zombies car ils éliminent quiconque a eu vent de cet incident, qu`il soit vivant ou mort…

Les producteurs sont actuellement en phase de repérage, cherchant notamment des régions offrant des incitations fiscales, et discutant avec des investisseurs potentiels. « Nous voudrions tourner à Montreal », indique Ken Foree, « mais nous restons ouverts à toute proposition ».