Vedette appréciée des films d’horreur de Rob Zombie, Bill Moseley va camper un clown cannibale dans CREPITUS….

jeudi 18 août 2016

 

Catégorie(s):

Extrait:
Trente ans après avoir joué l’un des plus mémorables cannibales du cinéma, à savoir le dénommé Chop-To dans « Massacre à la tronçonneuse 2 » de Tobe Hooper, Bill Moseley (L’Armée des ténèbres, La maison des 1000 morts, The Devil’s Rejects, Halloween, Texas Chainsaw 3D) va interpréter une autre chair mangeur humaine dans « Crepitus » de Haynze Whimore, […]

Trente ans après avoir joué l’un des plus mémorables cannibales du cinéma, à savoir le dénommé Chop-To dans « Massacre à la tronçonneuse 2 » de Tobe Hooper, Bill Moseley (L’Armée des ténèbres, La maison des 1000 morts, The Devil’s Rejects, Halloween, Texas Chainsaw 3D) va interpréter une autre chair mangeur humaine dans « Crepitus » de Haynze Whimore, écrit par Eddie et Sarah Renner. Elisabeth, âgée de dix-sept ans, et son jeune frère, Julian sont plongés dans des circonstances encore plus terrifiantes que la vie avec leur mère abusive et alcoolique, quand ils sont forcés de s’installer dans la maison de leur grand-père défunt. Effrayés au-delà de l’imaginable, ils sont obligés d`apprendre des choses terribles sur leur histoire familiale. Peu importe les fantômes dans la maison, il y a quelque chose de bien pire qui s’intéresse à eux … un clown cannibale nommé Crepitus ! Bill Moseley figure aux côtés de Jackey Hall dans le rôle de la Mère, Raiden Moore, Caitlin Williams, Mike Jed et Lance Paul, ce dernier produisant également le film via sa firme Ginger Knight Entertainment. Le comédien a par ailleurs de nombreux autres projets du genre inscrits à son calendrier. Ainsi, en préproduction, « Tabbott’s Traveling Carnivale of Terror » de Thomas S. Nicol, mettant en scène la fête foraine du titre, sévissant dans les Appalaches depuis 1925, et dont la principale attraction est la Maison des Horreurs, dont certains visiteurs ne réchappent pas ! Dans « Off the Grid » de Jared Cohn avec Daniel Baldwin, le mystère entourant une troupe de scouts disparus entrainera leurs amis à connaître le même sort au sein d’une forêt hantée. Sont en revanche terminés et en postproduction « Cynthia », une comédie d’horreur de Devon Downs et Kenny Gage, sur un couple parfait et leur désir obsessionnel et désespéré d’avoir un enfant, « Death House » d’Harrison Smith avec Kane Hodder, Barbara Crampton et Dee Wallace, où une panne de courant à l’intérieur d’une prison secrète voit des agents de défense affronter des êtres maléfiques, « Cannibals » de Joe Hollow, au titre explicité (rebaptisé « Savage Mountain »), avec Michael Berryman et Kane Hodder. Dans « American Exorcist » de Tony Trov et Johnny Zito, une jeune enquêtrice sceptique du paranormal, se trouve prise au piège dans un gratte-ciel hanté la veille de Noël, horrifiée une fois confrontée à la réalité du surnaturel, risquant sa vie pour échapper à sa prison macabre, échouée au 11e étage. « Malevolent », de Jason Axinn mêle animation et horreur, où, fin de sauver ses frères et sœurs, une jeune femme affronte une entité puissante connue comme le Gamemaster, qui fait des humains ses jouets. L’action de « Minutes to Midnight » de Christopher Ray se situe à l`aube de la Saint-Sylvestre, où sept amis et un mystérieux randonneur convergent vers un chalet abandonné dans les montagnes où ils sont systématiquement pourchassés par des hommes masqués impitoyables avec un ordre du jour des plus terrifiant. S’ajoute encore « The Church » de Dom Frank, où après avoir accepté de vendre l`église pour faire place à un nouveau développement, les membres du conseil affrontent une désapprobation surnaturelle.