News du 3 juillet 2008 : "METROPOLIS" de Fritz Lang, redécouvert en intégralité, dans un musée de Buenos Aires ! (lire suite e

Une copie intégrale du "Metropolis" de Friz Lang a e n effet été découverte au musée du cinéma de Buenos Aires dirigé par Paula Félix-Didier et emmenée pour expertise à Berlin par cette dernière voici une semaine. Après avoir examiné les bobines, les trois experts es-films de Berlin sont formels : la découverte de Buenos Aires est un véritable trésor. "Metropolis," le plus important film muet allemand peut être considéré comme avoir été redécouvert ! Rappelons que depuis quelque 80 ans, environ un quart du film avait été considéré comme perdu, mais la version de Buenos Aires semble correspondre en tous points à celle projetée à Berlin en janvier 1927 en Allemagne. A l`époque, il s`agissait du film germanique le plus coûteux jamais entrepris, conçu par la UFA comme une offensive majeur contre Hollywood. Hélas, ce fut un échec en Allemagne, tant public que critique. Le distributeur américain, la Paramount, raccourcit donc considérablement l`oeuvre et refit le montage, simplifiant le scénario et éliminant des scènes capitales. La version d`origine ne put être visible qu`à Berlin jusqu`en mai 1927, après, elle fut considérée comme perdue à tout jamais. Ainsi, dans les copies dernièrement restaurées peut-on lire : "Plus d`un quart du film est considéré comme étant perdu à jamais". L`histoire de cette mystérieuse copie intégrale vient d`être retracée, après enquête des journalistes du magazine allemand Zeit. Adolfo Z. Wilson, un habitant de Buenos Aires et dirigeant de la compagnie de distribution Terra, s`était arrangé pour qu`une copie complète soit envoyée en Argentine en 1928 pour la montrer aux salles de cinéma locales. Peu après, un critique de cinéma, Manuel Pena Rodriguez, prit possession des bobines et les ajouta à sa collection privée. Dans les années 60, il les vendit au Musée National des Arts d`Argentine, où personne n`a réellement pris conscience de la valeur de cet achat. Une copie de ces bobines fut donnée à la collection du Musée du Cinéma de Buenos Aires en 1992, dont la direction a incombé à Paula Félix-Didier en janvier dernier. Son ex-époux, directeur du département film du Musée de l`Art Latino-Américain a eu écho qu`un directeur d`un club ciné avait été surpris, des années auparavant, par la durée inhabituelle du film. Ensemble, lui et son ex-femme ont alors visionné le film aux archives, et découvert les scènes manquantes. Elles sont essentielles pour la bonne compréhension du film : le rôle joué par le comédien Fritz Rasp peut, par exemple, être finalement perçu. D`autres scènes, telles le sauvetage des enfants des travailleurs du monde souterrain, sont considérablement plus dramatiques. "Le plus fameux film de Fritz Lang peut être vu par de nouveaux yeux" confirme Raine Rothe, le directeur de la Cinémathèque Allemande, permettant une nouvelle compréhension de ce classique. Bien sûr, la copie nécessite d`être restaurée, car elle n`est pas en excellent état, ainsi qu``en témoigne la photo que nous publions. Martin Koerber, responsable de la restauration de la version la plus longue à ce jour de Metropolis, qui a examiné la copie, confie que "peu importe la mauvaise qualité de la bande, les intentions initiales du film, incluant tous ses personnages et intrigues secondaires, seront à nouveau tangible pour le spectateur normal. Le rythme du film a été restauré". Espérons que bientôt nous pourrons visionner nous aussi l`intégralité de ce chef-d`oeuvre ! ...