Heckle : humour très noir

Une comédie horrifique d’un prolifique amateur d’épouvante où un comique est harcelé par un chahuteur.

On doit au Britannique Martyn Pick le film d’horreur, Evil Never Dies (2014), où un ex-gangster confronte son violent passé et une vengeance au-delà de la tombe, et sa participation à l’anthologie Blood Clots (2018), où l’on retrouve zombies, cannibales et autres créatures. Auparavant, il avait tourné un certain nombre de films promotionnels ou de courts-métrages mêlant action réelle et animation. Son premier film, Ultramarines : À Warhammer 40 000 Movie (2010) était un thriller de SF en animation, situé dans l’univers fictif de Warhammer 40 000 de Games Workshop, avec les voix de Terence Stamp, Sean Pertwee et John Hurt, où une escouade de Spacemarines inexpérimentés répondait à un appel de détresse provenant de la planète Mythron, dominée par les légions du Chaos. Le cinéaste vient d’achever Heckle, comédie d’horreur avec Clark Gable III (le petit fils de Clark Gable, décédé en février dernier à Dallas à l’âge de 30 ans) et Steve Guttenberg (Cocoon) qui sera distribuée cet automne, où un humoriste fait face à un chahuteur apparemment fou, qui devient son harceleur. Martyn Pick a également en projet, Distress Call, qui relève de la SF, où quand une race extraterrestre hostile s’empare d’une station spatiale, un groupe de soldats d’élite est envoyé pour les arrêter.

...