Cinéphiles de notre temps...

Vu la première partie (le premier DVD), très intéressante sur la naissance des revues de cinéma (entre autres), L`Ecran Français, Les Cahiers du Cinéma, Positif, etc. Sont évoqués également les ciné-clubs, les séances à la Cinémathèque Française (et le premier musée du cinéma d`Henri Langlois), le cinéma sous l`Occupation, la vie bouillante de St Germains des Prés après la Libération, les premières au Grand Rex ou au regretté Gaumont Palace, l`apparition du flamboyant Technicolor et du somptueux Cinémascope (une invention française !), les salles de quartier, etc. Un regard forcément nostalgique mais très instructif. Et qui crée le fossé avec notre époque actuelle ou la cinéphilie (sauf au sein du fantastique) s`estompe, l`accès à la consommation courante changeant la donne (il n`y a d`ailleurs plus aucune émission passionnante sur le cinéma à la télé, signe des temps). Bref, cette rétrospective est au diapason de la résurrection des Archives dans notre magazine... Les commentaires en voix-off bénéficient de la voix grave et reconnaissable entre toutes d`Eddy Mitchell, dont on regrette La Dernière Séance. ...