Jason Blum : terrifier la Chine

Le fondateur de Blumhouse Production et Donald Tang s’associent pour produire des films d’horreur en langue chinoise.

Jason Blum, fondateur de Blumhouse Productions, et Donald Tang, président et PDG de Tang Media Partners, se sont rapprochés pour coproduire des films d’horreur en Chine. L’approche à petit budget et à haut concept de Jason Blum du film d’horreur a fait de lui une force incontournable à Hollywood. A présent, le producteur influent fait le pari qu’il peut faire de même en Chine, le marché du film qui se développe le plus rapidement au monde, et qui bientôt sera le plus important. Blumhouse Productions fera donc son incursion en Chine par le biais d’un partenariat ambitieux avec Tang Media Partners, la société de divertissement basée à Shanghai et à Los Angeles fondée en 2015 par l’ancien banquier d’investissement Donald Tang. Les deux partenaires ont déclaré qu’ils avaient conclu un accord de collaboration pour développer et cofinancer une série de films d’horreur et de thrillers en langue chinoise qui seront distribués par TMP en Chine. Les projets seront produits conjointement en Chine et aux États-Unis. "Jason Blum est un maître conteur qui a prouvé que son point de vue révolutionnaire sur le genre horreur/thriller voyage à travers le monde avec un niveau sans précédent de succès", a déclaré Tang. "Nous sommes fiers de collaborer avec lui pour apporter sa magie en Chine". Les associés ont déclaré que leur première collaboration serait American Nightmare, un film d’horreur en langue chinoise tourné à Los Angeles. La Chine a représenté la partie du box-office mondial à la croissance la plus rapide d’Hollywood pendant au moins une demi-décennie, mais le film d’horreur, qui connaît une renaissance spectaculaire aux USA actuellement, est resté une catégorie sous-exploitée au pays de l’Empire du Milieu, où la plupart des productions Blumhouse (Get Out, Split, la série Paranormal Activity) n’ont pas été distribuées. "Malgré le succès de Blumhouse dans le monde, nous n’avons pas réussi à percer le marché chinois", confirme Jason Blum. "Avec l’aide de Donald Tang, nous espérons pouvoir le faire maintenant". Dans cette optique, l’équipe de scénaristes et d’artistes sino-américains va puiser dans les livres locaux et les diverses légendes chinoises.

...