Screen Gem’s Horror : un labo de l’horreur

Screen Gem et Ground Control s’associe pour aider les nouveaux talents de l’épouvante.

Filiale de Sonny, Screen Gems s’est associé à Ground Control de Scott Glassgold pour donner vie au Screen Gems’Horror Lab. Ce "laboratoire" est une initiative ambitieuse qui, selon ses dirigeants, "développera la prochaine génération de films d’horreur en transformant de solides concepts en œuvres cinématographiques". Déjà connu pour avoir converti des courts-métrages en longs-métrages performants, Ground Control semble être la société idéale pour mener à bien cette nouvelle initiative. Parmi les productions de la firme, citons Prospect (projeté en mars dernier au festival L’Absurde Séance), drame de science-fiction de Zeek Earl et Chris Caldwell, ainsi que le britannique The Beyond de Hasraf Dulull. "L’objectif est de travailler avec les cinéastes en amont pour les aider à actualiser leurs concepts et à développer le matériel de manière organique tout au long du processus", a déclaré Glassgold. "Nous fournissons un tremplin unique aux réalisateurs de films d’horreur". Ce que confirme Steve Bersch, directeur de Screen Gems : "Nous sommes fiers de soutenir les créatifs de la prochaine génération et de voir cela comme un moyen supplémentaire d’apporter de nouveaux talents et des idées passionnants à un public international. Nous envisageons le Horror Lab comme une nouvelle étape dans l’évolution de notre label de fournisseurs de genre". Rappelons que Screen Gems a été associé par le passé à des titres tels que Underworld, L’Exorcisme d’Emily Rose, Carrie la vengeance, Hostel, Slender Man, Don’t Breathe, La Crypte ou L’Exorcisme de Hannah Grace,

...