Game Over : le jeu de la mort

Quand une conceptrice de jeux vidéo clouée dans un fauteuil roulant doit vaincre son agresseur.

Au cours des dernières années, les industries cinématographiques régionales indiennes ont lancé des films de genre à foison. Les productions tamoules en particulier s’intéressent de plus en plus à l’horreur. Tel est le cas de Game Over, d’Ashwin Saravanan, l’histoire d’une conceptrice de jeu traquée par un assaillant inconnu. Battue, ensanglantée et confinée dans un fauteuil roulant, elle doit trouver un moyen de vaincre son agresseur si elle veut rester en vie. Le film se veut très violent, ce qui est inhabituel pour l’horreur tamoule, car la grande majorité de ces bandes sont plutôt des comédies d’horreur. Cependant, le réalisateur Saravanan est bien connu dans la contrée pour son œuvre précédente, Maya (2015), qui elle aussi relevait de l’horreur "sérieuse", mettant en vedette la superstar tamoule Nayanthara dans le rôle d’une femme mise au défi de regarder un film d’épouvante seule dans un cinéma. Le film a suscité des éloges critiques et a bien fonctionné au box-office.

...