The One : annonce trompeuse

Sarah Martin signe un troisième d’horreur sur une rencontre amoureuse qui vire au cauchemar.

Auteur précédemment de deux longs-métrages d’horreur, Nefarious (2017), où une famille venant s’installer dans une grande ferme découvre l’historique terrifiant des lieux, et Menagerie (2018) où un tueur en série assassine des call-girls et leur enlève chirurgicalement leurs globes oculaires à des fins de taxidermie, la jeune actrice Sarah Martin tourne un troisième film du genre, comme d’habitude basé sur son propre scénario, où elle tient également le principal rôle féminin. Dans The One, le dénommé Jimmy tombe amoureux d’une fille sur un site Internet. Il parcourt 3000 km pour faire sa connaissance avec l’aide de son meilleur ami. Lorsqu’il la rencontre, tout semble être paradisiaque jusqu’à ce que la nuit tombe et que la vérité soit révélée.

...