Sue Lyon : adieu Lolita

La Lolita de Stanley Kubrick est décédée le 26 décembre dernier.

Inoubliable Lolita pour Stanley Kubrick, qu’elle interpréta en 1962, à l’âge de 16 ans, Sue Lyon (73 ans) nous a quittés le 26 décembre. Née le 10 juillet 1946, elle était la cadette de cinq enfants, élevée par sa mère son père étant décédé quand elle avait 10 mois. Jeune modèle, elle fut remarquée par Kubrick. Elle fut mariée 5 fois, dont deux ans à Hampton Fancher, auquel on doit le scénario de Blade Runner, et arrêta sa carrière d’actrice après son ultime mariage avec Richard Rudman, en 1985, dont elle divorça en 2002. Outre les plus connus Nuit de l’iguane (1964) et Frontière chinoise (1966), Sue Lyon a également participé à plusieurs films relevant de notre genre de prédilection (ou apparentés), telle une version télé de "Arsenic et vieilles dentelles" avec Lilllian Gish (1969), Le Bal du vaudou (1973), un giallo franco-espagnol de Eloy de la Iglesia, une histoire située dans le futur où elle campe une infirmière qui essaie d’apporter son propre style de soulagement aux personnes condamnées à mourir – son identité est un mystère et elle n’est peut-être pas tout à fait ce qu’elle semble. À la télé, on la retrouve dans l’épisode "Miss Lovecraft Sent Me" de "Night Gallery" ainsi que dans "L’Ile fantastique". Dans Crash (1976) de Charles Band, elle figure aux côtés de José Ferrer et John Carradine. Du même Charles Band, seulement producteur cette fois, ce sera l’année suivante Destruction planète Terre, de John Hayes, où elle a pour partenaire Christopher Lee. Toujours dans le domaine de la SF, ce sera L’Étrangleur invisible (1978), de John Florea et Gene Fowler Jr. Son tout dernier film sera L’Incroyable Alligator (1980), série B réputée de Lewis Teague, où elle joue une reporter de la chaine ABC.

...