PACTE AVEC LA MORT

Une jeune fille en quête de son père pactise avec une force obscure.

La cinéaste américano-mexicaine Sofia Garza-Barba, auteur de nombreux courts-métrages, certains primés, prépare son premier long métrage, un conte de fées surnaturel, Santos Remedios, dans la lignée du Labyrinthe de Pan. L’histoire se focalise sur la jeune Amapola, qui idolâtre son père, même si elle ne se souvient pas l’avoir jamais rencontré. Quand elle était bébé, il est en effet parti aux États-Unis, laissant peu de traces de lui-même, dont une cassette audio dans laquelle il promettait de revenir rendre visite à sa fille un jour. Juste avant le huitième anniversaire d’Amapola, elle découvre un coyote noir errant devant sa fenêtre et prend cela comme un présage que c’est l’année où son père va revenir. Alors que la journée se termine, elle est consternée par l’absence de celui-ci et commence à perdre son espoir inébranlable. Désespérée, la gamine décide de suivre le coyote, pensant qu’il pourrait la conduire à lui. Au lieu de cela, l’animal l’amène à La Santa Muerte, ou la Sainte Mort, avec laquelle la fille conclut un pacte. Amapola se voit offrir la chance de voir son père, mais à quel prix ? "Cette histoire consiste à accepter la réalité et à voir ce qui est devant nous et au-delà, à accepter la vie ou la mort, le bien ou le mal", explique Garza-Barba. "Il s’agit de lire entre les lignes et de vivre l’instant présent. Si nous nous efforçons d’idéaliser, il est possible de perdre ce que nous avons devant nous, et au moment où nous nous en rendons compte, il est peut-être trop tard. Cette histoire a peut-être le squelette d’un conte de fées, mais elle est enveloppée dans la vraie vie et la mort. Ce film sera animé par des éléments fantastiques créés dans l’imagination du personnage principal, permettant au spectateur de se connecter avec ses émotions".

...