Ultra/Tumba : zombies et prisonnières

Un film d’horreur argentin où une épidémie de zombies se déclenche dans une prison pour femmes.

Symptomatique de la nouvelle vague du cinéma fantastique made in Argentine, Ultra/Tumba (adapté d’un roman à paraître) se tournera en octobre prochain. Depuis longtemps l’un des leaders de la communauté du genre dans cette contrée, le réalisateur Nicanor Loreti (Diablo) s’était associé en 2015 à l’écrivain Leonardo Oyola (prix Dashiell Hammett du meilleur roman noir de l’année 2008) pour son film de super-héros subversif, Kryptonita – un grand succès en Argentine, qui a donné naissance l’année suivante à une série télévisée. Le duo fait de nouveau équipe pour ce projet, auquel se joint en tant que producteur le roi du splatter local, Pablo Pares (Daemonium). Ultra/Tumba mêlera le thème d’une rébellion dans une prison pour femmes à celui du zombie. Durant une émeute, deux factions qui se disputent la direction de la prison s’affrontent, et une faction prend les gardes en otage. Au milieu de ces événements apparaissent des morts-vivants…

...