Ghost : procès fantôme

Une histoire de fantôme indienne tournée en Angleterre.

Vikram Bhatt, scénariste et réalisateur indien auteur de très nombreux opus du genre (Raaz, Fear, Shaapit : The Cursed, Haunted 3D, Creature, Mr. X, 1920, 1921, etc.) vient de tourner en Angleterre (précisément à Wentworth Woodhouse, dans le village de Wentworth, situé dans le Yorkshire du Sud, une résidence de 300 pièces connue pour abriter des activités paranormales) une nouvelle histoire de fantômes sobrement intitulée Ghost, distribuée le 28 juin. Il s’agit d’une coproduction avec les USA, comme c’est parfois le cas pour les films de Vikram Bhatt, également comédien, qui figure dans ce métrage aux côtés de la belle actrice de télévision Sanaya Irani. Le film s’inspire d’un article de journal expliquant comment un tribunal britannique a autorisé une affaire impliquant des esprits. "Cet article a attiré mon attention parce qu’il soulevait une question intéressante : comment prouver la présence d’un esprit devant un tribunal ?" confie Bhatt. «Je sais qu’il est difficile pour la plupart des gens de croire au monde surnaturel, mais je sais d’expérience que ce monde existe et pour moi, c’est une réalité. Le concept lui-même est nouveau. Karan Khanna, un politicien d’origine indienne vivant au Royaume-Uni, est accusé d’avoir tué sa femme. Il a dit aux hommes de loi qu’un esprit avait commis le meurtre et devait être jugé. Où a-t-on vu cela auparavant ?». Sanaya Irani campe l’avocate de la défense. «Elle a un quotient émotionnel qui fonctionne bien dans un rôle complexe» explique le cinéaste, petit fils de Vijay Bhatt, l’un des pionniers de l’industrie du film indien.

...