Tigers Are not Afraid : guerre des gangs

Une écolière mexicaine découvre que ses vœux ne sont pas exaucés comme elle pensait.

Le mexicain Siempre Vuelven (Tigers Are not Afraid) est le 3e film écrit et réalisé par Issa Lopez. Estrella, âgée de dix ans, et sa mère vivent dans une ville frontière du nord du Mexique où la violence est endémique et où les enfants à l’école doivent parfois se coucher sur le sol pour éviter des coups de feu qui pourraient provenir de la rue. Un jour, la maîtresse d’Estrella donne à gamine une craie et lui dit qu’elle a droit à "trois vœux". La mère d’Estrella ne rentrant pas chez elle, le premier vœu concerne naturellement le retour à la maison de celle-ci. Mais ce qui attend Estrella n’est pas exactement ce qu’elle souhaitait. Sa mère est revenue, mais elle est morte – et la suit partout ! Estrella s’échappe dans les rues, où elle rencontre une bande d’enfants menée par Shine, qui lui dit que sa mère a été probablement enlevée et tuée par Huacas, une bande locale de trafiquants de drogue. Les garçons ne souhaitent pas vraiment sa présence : les filles apportent de la malchance, disent-ils, ce qui semble être confirmé lorsque le plus jeune d’entre eux est également kidnappé. Mais Estrella les sauve, et même leur laisse croire qu’elle a tué un des membres du gang… Racontée du point de vue d’un enfant, cette histoire mêle enfants, monstres, sang, drogue, gangs et meurtres cruels. À l’instar du Labyrinthe de Pan, le film, qui s’inspire inévitablement des horreurs de la réalité quotidienne auxquelles les enfants sont confrontés pour en faire une métaphore, place une petite fille au centre d’une fable. Sa jeune héroïne doit faire face à la réalité de la situation, même si elle veut désespérément s’accrocher à l’enfance. Ses camarades et elle se retrouvent pris dans la violence, soit pour la combattre, soit pour en faire partie, le cinéaste pratiquant l’équilibre entre le fantastique et le réel.

...