Gasing Tengkorak : la diva et les fantômes

Une chanteuse lyrique possédée par des esprits dans une maison isolée.

Le thriller d’horreur indonésien Gasing Tengkorak de Jose Poernomo, distribué le 2 novembre, fait suite à Rugyah : The Exorcism, du même réalisateur, sorti le 5 octobre. Le prolifique cinéaste, qui a débuté dans le genre en 2001, avec Jelangkung, a tourné une vingtaine de longs-métrages d’épouvante. Son dernier né a pour héroïne Veronica, une diva qui, lors d'un concert, tombe soudain inconsciente. Après avoir obtenu de l'aide, elle décide de prendre du repos, à l'écart des perturbations. Michael, son manager, lui trouve une belle villa, luxueuse, et loin de tout. Après être entrée dans la demeure, Veronica demande à Michael de la laisser seule. Mais progressivement, des troubles occultes commencent à hanter la jeune femme…

https://www.youtube.com/watch?v=mWdXv-q-afw

...