Luz : hypnose fatale

Luz : hypnose fatale

Présenté en février au Festival de Berlin, le germanique Luz mêle horreur, mystère, romance et thriller. Lors d’une nuit pluvieuse, hébétée et engourdie, Luz, une jeune femme chauffeur de taxi, se traîne dans l’entrée brillamment éclairée d’un commissariat délabré. Parallèlement, dans une boîte de nuit, Nora séduit le psychiatre de la police, le Dr. Rossini, et l’entraine dans une conversation. Elle raconte au Docteur le passé rebelle de son ancienne camarade Luz dans une école pour filles au Chili. Nora est possédée par une entité démoniaque, qui désire la femme qu’elle aime - Luz. De plus en plus ivre d’alcool et de l’histoire de Nora, Rossini se transforme en proie facile. Appelé au poste de police, le médecin, maintenant possédé à son tour met Luz en état d’hypnose, sous la surveillance de ses collègues, le commissaire Bertillon et de sa traductrice, Olarte. Luz se souvient des événements antérieurs à son arrivée au poste. Mais l’entité qui a pris le contrôle du médecin veut quelque chose de plus. Peut à peu, elle se glisse dans la reconstitution de Luz, faisant émerger de vieux souvenirs… Le film a été écrit et réalisé par Tilman Singer, auteur précédemment de courts-métrages.

...