The Furies : affaires de femmes

Un film puisant ses sources dans la mythologie grecque.

S’inspirant des déesses de la mythologie grecque se vengeant des hommes ayant fait du tort aux femmes, The Furies, écrit et dirigé par l’Australien Tony D’Aquino entend capturer l’apparence des films d’horreur sans compromis des années 70. En créant 8 tueuses, l’équipe s’est inspirée de classiques tels Massacre à la tronçonneuse, Halloween, Vendredi 13, The Burning et Les Griffes de la nuit. Le but du cinéaste était de créer tous les effets devant la caméra, pas avec du numérique. "Je veux que la violence soit saisissante et viscérale !", affirme-t-il. "Dans le film, une jeune femme fait face à ses peurs les plus sombres avec sept autres participantes involontaires dans un jeu mortel". Plus de cent litres de sang ont été utilisés par l’équipe pendant le tournage dans la ville de Bywong - un village historique d’extraction d’or situé juste à l’extérieur de la capitale de l’Australie, Canberra.

...