Hanukkah : meurtres édifiants

Quand un extrémiste entend répandre la terreur lors des nuits de Hanoucca.

Après 8 années de développement, Eben McGarr a finalement pu diriger son thriller d’horreur Hanukkah, à présent en postproduction. Produit pour My Way Pictures par le réalisateur et Chris Off, ce film indépendant est interprété par Sid Haig (The Devil’s Rejects) dans le rôle de Juda Lazarus, Caroline Williams (Halloween II) dans celui d’Ana Lazarus et PJ Soles (Halloween) en tant que Mrs Horowitz. Obediah Lazarus est le fils de Judah Lazarus, le tueur original sévissant durant la fête religieuse de Hanoucca, fête juive d’institution rabbinique, d’une durée de huit jours, commémorant au mois de décembre la réinauguration de l’autel des offrandes dans le second Temple de Jérusalem, lors de son retour au culte judaïque trois ans après son interdiction par Antiochus IV des Séleucides. En 1983, Judah a terrorisé New York pendant sept nuits et se préparait à sacrifier son fils de huit ans, Obediah, au cours de la huitième. Judah était convaincu que c’était la volonté de Dieu, comme Abraham et Isaac, de sacrifier son fils unique au Seigneur. Heureusement pour Obediah, la police a traqué Judah et a arrêté le sacrifice, abattant son père. Entraîné par la haine sans guide à ses côtés, Obediah Lazarus devient un extrémiste religieux, intolérant envers les non-juifs, les "mauvais juifs" et ceux qu’il perçoit comme des ennemis de la foi juive. Il est sur le point de déclencher huit nuits d’horreur. Un groupe d’adolescents juifs se prépare à faire la fête pour l’occasion, mais c’est une fête sanglante qu’ils vont hélas connaître. Avec l’aide d’un sage rabbin, ils en déduisent que les victimes du meurtrier ont violé le droit judaïque et que leur seule chance de survie, quant à eux, est d’embrasser leur foi !

...