The Soviet Sleep Experiment : légende urbaine russe

Un film inspiré d’une rumeur ayant circulé sur Internet.

Voici plusieurs années, une légende urbaine surnommée "l’expérience russe du sommeil" commençait à circuler sur Internet, affirmant que des chercheurs soviétiques avaient utilisé un stimulant expérimental à base de gaz à la fin des années 1940 pour maintenir quatre personnes éveillées durant plusieurs jours. Les chercheurs ont été coupés du monde et invités à effectuer une série de tests sur les sujets. À la fin du neuvième jour, ces derniers ont recouvert toutes les fenêtres de la salle d’observation et se sont rapidement tus. Ce qui avait commencé comme une étude de recherche purement scientifique a rapidement dégénéré en folie… Barry Andersson (Edge of Insanity) dirige The Soviet Sleep Experiment, un thriller psychologique basé sur ladite légende urbaine, racontant l’histoire d’un tandem de chercheurs mariés qui, sous la surveillance étroite de l’Armée rouge, a entrepris d’étudier les effets de la privation de sommeil sur quatre patients enfermés dans une chambre d’observation pendant 30 jours, des individus extirpés du goulag et auxquels la liberté a été promise. Un casting international a été réuni pour l’occasion. Le Dr. Anna Antonoff est interprétée par l’actrice argentine Eva De Dominici (No dormiras), tandis que son mari, le Dr. Leo Antonoff, est joué par le Polonais Rafal Zawierucha (Roman Polanski dans Il était une fois à Hollywood de Quentin Tarantino). Le capitaine soviétique Yegor Sokolov, qui supervise l’expérience à Moscou, est campé par le Russe Evgeny Krutov ("Stranger Things"). Le chef-maquilleur Crist Ballas (Star Trek), également chef-décorateur du film, en est le producteur exécutif. Lui et son équipe ont construit une chambre d’isolation inspirée de Jules Verne pour accueillir les quatre patients pendant toute la durée de l’expérience.

...