Alem-i Cin 2 : père et djinns

Une enquête paranormale autour des djinns au cœur de la Turquie.

Production gore d'Ozgur Bakar, Alem-i Cin 2, coécrit derechef avec Alper Kivilcim et sorti le 3 mai en Turquie, est la suite d'un premier épisode datant de l'an dernier d'un cinéaste qui alterne comédies et films d'horreur, pour lesquels il se passionne, et qui tous, sous sa direction, traitent du monde des djinns. Il y aurait dans la tradition musulmane au moins une quinzaine de sortes de djinns. Pour se manifester, ils prennent diverses formes, dont celles de l'Homme ou des animaux, généralement des serpents. Comme les hommes, ils sont organisés en tribus, peuples, royaumes, États, ils ont des lois et des religions. Dans cette séquelle, la police est à sur la piste du cas mystérieux à l'origine de la disparition d'une jeune fille survenue il y a quelque temps. Salih Hodja est le principal suspect, puisqu'il était le seul sur les lieux. Il s'avère qu'il y a des similitudes entre les événements dont Salih Hodja parle et les événements paranormaux qui se produisent pour le fils de l'officier Yakup, Yusuf. Ce dernier est à présent sous l'attaque des djinns. Son père doit prendre une décision très difficile entre Salih Hodja, le suspect, et le cauchemar que vit son fils.

https://www.youtube.com/watch?v=aszfNI51L3Y

...