The Long Walk : mortelle randonnée

Le réalisateur de Scary Stories to Tell in the Dark adapte "Marche ou crève" de Stephen King.

The Long Walk ("Marche ou crève") de Stephen King, publié en 1979 sous son pseudonyme de Richard Bachman (et le premier roman qu’il ait écrit, entamé en 1966 alors qu’il était étudiant), va être porté à l’écran par le Norvégien André Øvredal (Mortal, Scary Stories to Tell in the Dark). L’histoire se déroule dans un avenir dystopique où, comme chaque année, cent jeunes volontaires âgés de moins de 18 ans sont sélectionnés pour une marche vers le sud à travers les États-Unis, devenus un pays totalitaire, en partant de la frontière canadienne, dans l’État du Maine. Sous l’autorité du "Commandant" et encadrés par des militaires chargés de les surveiller et d’assurer leur sécurité et leur approvisionnement, ils doivent respecter quelques règles : marcher sans s’arrêter jour et nuit et maintenir une certaine allure. S’ils ne respectent pas ce contrat en l’espace d’une heure, ils se voient infliger un avertissement, le troisième signifiant la mort. Le dernier à tenir debout recevra le prix qu’il rêve pour le reste de sa vie. Malgré les enjeux élevés, les garçons forment une improbable camaraderie tout au long de leur parcours. James Vanderbilt (Zodiac) a écrit le scénario et produit aux côtés de Bradley Fischer et William Sherak. The Long Walk marque la troisième propriété de King actuellement en développement à New Line après Ça, chapitre II (le premier volet est devenu le film d’horreur ayant connu le plus grand succès à travers le monde) et Salem’s Lot, produit par James Wan.

...