8 A South African Horror : le prix des âmes

Une histoire de hantise en Afrique du Sud.

Un vieil homme, destiné à recueillir des âmes pour l’éternité, cherche l’expiation après avoir échangé l’âme de sa fille. Tel est le sujet du sud-africain 8 : A South African Horror, écrit et réalisé par le nouveau venu Harold Hölscher et projeté le 20 juillet en avant-première mondiale au festival Fantasia de Montréal, une sombre histoire sur les secrets et leur héritage sur fond de surnaturel. La faillite oblige William Ziel à retourner dans la ferme qu’il a héritée de son père, pour tenter de recommencer une nouvelle vie avec sa jeune famille fragmentée. Lazare, le fermier qui a pris soin du père de William dans ses dernières heures, apparaît peu de temps après l’arrivée de William, Sarah et de sa fille adoptive Mary. Une amitié entre Mary et Lazare se développe mais ce dernier, une vieille âme qui lutte pour trouver la paix dans un lieu chargé de souvenirs troublants, porte un terrible secret qui le hante sans cesse : l’enfant démon, avec son appétit insatiable pour les âmes humaines. Malgré les réticences de Sarah, ce personnage insondable l’emporte sur William et Mary. Au début, l’appréhension de Sarah ne semble pas fondée, mais, à en juger par la réaction de la communauté locale après son retour, elle a peut-être raison et le nouveau foyer des Ziel pourrait être menacé par une série d’évènements sinistres qui se déroulent....

...