Rakkosh : un démon à l’asile

Un film d’horreur indien ayant pour cadre un hôpital psychiatrique hanté.

Primé dans plusieurs manifestations (raflant le Prix du Meilleur Réalisateur au Rajasthan International Film Festival), l’indien Rakkhosh d’Abhijit Kokate et Qeivinay Salian a pour cadre un asile psychiatrique. Le protagoniste du film est le dénommé Birsa, dont les yeux sont le point de vue du film (en caméra subjective). C’est un malade mental, dont le seul ami est un vieil homme mystérieux nommé Kumar John, tous deux étant hébergés dans un lieu incluant plus de 2 000 d’entre eux, mais n’employant que 40 personnes. De plus, il semble que quelque chose d’étrange se soit produit dans cet endroit, puisque des patients disparaissent fréquemment, dans une série d’événements impliquant une entité mystérieuse dont tout le monde semble avoir peur et qui s’appelle Rakkhosh (démon). Au fur et à mesure que le film avance et que la supposée fille de Kumar John, Ridhima, commence à enquêter sur les événements, le passé de Birsa se dévoile à travers des flash-back qui semblent également se mêler de la réalité du protagoniste, tandis qu’un certain nombre de secrets sont révélés…

...