Metro 2033 : Moscou underground

La série de romans "Metro" va faire l’objet d’une très ambitieuse adaptation en Russie.

Les sociétés TNT-Premier Studios Company, TV-3 Channel et Central Partnership Film Company – chacune faisant partie de Gazprom Media, le plus grand holding de médias russes, dont le siège est à Moscou, détenant 38 télévisions, 10 stations de radio, quatre maisons d’édition, 23 sites internet, etc. – se sont associées pour produire un film basé sur le populaire roman de science-fiction Metro 2033 de Dmitry Glukhovsky, qui a également été adapté précédemment en jeux vidéo. Le tournage doit commencer l'année prochaine, l’avant-première du film devant avoir lieu le 1er janvier 2022. Le réalisateur et le casting ne sont pas encore connus. L’un des producteurs du film, Valery Fedorovich, souligne que "le livre de cet auteur russe est connu dans le monde entier et il est inscrit dans le code culturel des fans de science-fiction et des joueurs de toute la planète. Pour nous et Gazprom Media Holding, il s'agit d'un projet de rêve, du film le plus ambitieux et le plus important que nous ayons jamais lancé. Nous avons l'intention d'investir une somme sans précédent dans la production et la promotion, aussi bien en Russie qu’à l'étranger". L'univers post-apocalyptique de Metro 2033 comprend la trilogie originale – "Metro 2033", "Metro 2034" et "Metro 2035" –, plus de 100 romans écrits par des fans du monde entier, ainsi que plusieurs jeux vidéo pour PС, Xbox, PlayStation, tous devenus des hits mondiaux. Le premier roman de la série, "Metro 2033", a été traduit en 40 langues et vendu à plus de cinq millions d'exemplaires. Ce sera la première adaptation cinématographique de l’oeuvre de Glukhovsky. "Metro 2033 est mon premier roman" rappelle l’auteur. "Il a joué un rôle très spécial dans ma vie et, malgré de nombreuses offres pour l'adapter à l'écran, je m’y suis toujours refusé pendant plus de dix ans. En Russie, je n’ai pas vu de producteurs capables de fournir une bonne adaptation de ce livre à l’écran. Cela semblait juste impossible. Mais maintenant, j’ai enfin rencontré une équipe à qui je peux confier “Metro”. Nos ambitions se sont avérées être les mêmes : créer un blockbuster de classe mondiale et stupéfier même ceux qui ont lu la trilogie et qui la connaissent par cœur. Pour ne pas les décevoir, je suis prêt à devenir un producteur créatif sur le film et aider à le créer, à la fois avec mes conseils et par mon action". "Au cours des dernières décennies, un véritable culte de masse de la fiction post-apocalyptique a pris forme dans notre pays", ajoute Evgeniy Nikishov, un autre producteur du film. "Par conséquent, il offre un grand potentiel au box-office. Les livres des frères Strugatsky et de Dmitry Glukhovsky, les jeux vidéo "The Fallout" et "The Last of Us", la série "The Walking Dead" et les Mad Max ne sont que quelques titres sur la liste de ceux qui sont populaires auprès des Russes de tout âge. C’est la raison pour laquelle nous planifions la campagne publicitaire la plus vaste jamais entreprise. “Metro 2033” est un roman culte qui a joué un grand rôle dans le développement de toute une génération. En ce qui concerne la production cinématographique, ce travail est difficile à adapter à l’écran, mais il sera sans aucun doute payant en tant que succès majeur”. Écrit en 2002 mais publié en 2005, Metro 2033 est une dystopie post-apocalyptique à laquelle se mêlent des éléments de SF et de fantastique. Les droits avaient été acquis par la MGM et le film devait initialement être produit par Mark Johnson, d’après un script de F. Scott Frazier. Vingt années se sont écoulées depuis l'apocalypse nucléaire qui a ravagé la planète, obligeant les quelques survivants à se mettre à l'abri sous terre pour fuir une surface désormais inhabitable. Réfugiés dans les souterrains du métro de Moscou, ils se sont organisés en micro sociétés et survivent tant bien que mal aux pénuries, maladies et aux guerres pour la possession des dernières ressources. Mais l'apocalypse n'a pas fait que réduire l'humanité à la déchéance. Des créatures mutantes, appelées "les Noirs" (ou les Sombres dans le jeu), nées du chaos peuplent désormais la surface de la Terre menaçant directement les quelques survivants qui s'y aventurent. Pire encore, comme si les pénuries, maladies et guerres civiles ne suffisaient pas, les tunnels du métro semblent abriter de sombres et invisibles menaces : sont-elles nées de l'apocalypse ou rôdaient-elles déjà avant le cataclysme ?

...