The Long Walk : hanté par la mort

Un film d’horreur laotien qui traite du deuil et de la vie dans la campagne.

On doit à la réalisatrice laotienne Mattie Do deux précédents films d’horreur, Chanthaly (2012) et Nong Hak (2016). Son nouveau long-métrage, The Long Walk (Bor Mi Vanh Chark) a bénéficié de l’apport des effets spéciaux de maquillage du Français David Scherer (La Chose derrière la porte). Des décennies après avoir assisté à un accident de voiture mortel près de son domicile isolé dans une région rurale du Laos, un homme d’âge moyen reste seul avec ses regrets et l’esprit perturbé qui suit toujours la route où elle est morte. À la fois film de genre et exploration méditative de la dynamique familiale et des difficultés dans les régions rurales du Laos, ce drame zigzague entre le passé, le présent et le futur, la réalité et le monde de la défunte.

...