Dementer : handicap maléfique

Une femme chargée de s’occuper d’une personne âgée découvre une force démoniaque autour d’elle.

Dementer, le second long-métrage du scénariste-réalisateur Chad Crawford Kinkle, dont Jug Face avait fait des vagues en 2013 dans le circuit du cinéma indépendant du genre, est un film d’horreur à vocation artistique. Katie (Katie Groshong, héroïne du précédent opus du cinéaste), une jeune femme déterminée à faire quelque chose de positif avec sa vie après avoir fui une secte, trouve un emploi dans un centre pour adultes ayant des besoins spéciaux. Cherchant désespérément à mener une vie normale, elle est submergée par les signes indiquant que "les démons" sont après Stephanie, une femme atteinte du syndrome de Down dont elle s’occupe maintenant.

En utilisant les écrits d’un étrange cahier, Katie crée des rituels pour éloigner le Mal tout en prenant soin de Stéphanie au centre et chez elle. Mais rien ne semble fonctionner et Stéphanie devient de plus en plus malade chaque jour qui passe…

Chad Crawford Kinkle a construit ce projet spécial autour de sa sœur Stéphanie, atteinte du syndrome de Down (ou trisomie 21) et qui joue l’un des rôles principaux du film. Il a tout mis en œuvre pour créer un film dérangeant en forme de thriller qui englobe et représente correctement les personnes ayant une déficience intellectuelle.

https://www.youtube.com/watch?v=ZGrrRFUYodY

...