In memoriam : Lucia Bosé

L’égérie du néoréalisme nous a quittés à 89 ans.

L’actrice italienne Lucia Bosé (89 ans) est décédée le 23 mars victime de la pandémie de coronavirus. Née le 28 janvier 1931 à Milan. Mère de l’acteur et chanteur Miguel Bosé (Suspiria, Le chevalier du Dragon), dont le père était le matador Luis Miguel Dominguin, elle s’était faite remarquée des fantasticophiles en campant la Comtesse Bathory dans Cérémonie sanglante de Jorge Grau. Dans notre genre de prédilection, elle figura dans une dizaine de films tels Le Testament d’Orphée de Jean Cocteau (1960), Nocturno 29 de Pere Portabella (1968), Sous le signe du scorpion de Paolo et Vittorio Taviani (1969), le giallo La controfigura de Romolo Guerrieri avec Jean Sorel et Ewa Aulin (1971), Qualcosa stricia nel buio de Mario Colucci (1971), Arcana de Giulio Questi avec Tina Aumont (1972), Violanta de Daniel Schmid avec Maria Schneider, Gérard Depardieu et Ingrid Caven (1977), El nino de la luna d’Agusti Villaronga (1989), Manchas de sangre en un coche nuevo d’Antonio Mercrero (1975), sans oublier, entre autres, Satyricon de Fellini (1969). Celle qui fut l’égérie du néoréalisme (et Miss Italie en 1947) s’était installée en Espagne.

...