La Abuala : la peur de l’âge

Paco Plaza revient au cinéma de terreur avec un film centré autour du personnage d’une femme âgée.

Après avoir signé l’an dernier le thriller Quien a hierro mata, rappelant visuellement le cinéma de Mario Bava et plusieurs fois nominé aux Goya Awards, Paco Plaza (Veronica, REC) revient à des origines avec un nouveau film d’horreur, La Abuela ("La grand-mère") basé sur un scénario de l’auteur acclamé de romans graphiques Carlos Vermut, lui-même réalisateur (La nina se fuego. Tourné en février, le métrage présentera une terreur "très brute et naturaliste". Il ne ressemblera pas à Veronica, où, après avoir participé à une séance de spiritisme avec ses amies, une jeune fille se retrouvait assaillie par des créatures surnaturelles menaçant de s’en prendre à sa famille. "C’est plus allégorique, davantage une fable. Le fait qu’il soit écrit par Carlos Vermut lui donne une patine quelque peu cryptique, très proche de son cinéma". Pour trouver sa protagoniste principale, le cinéaste ibérique, a effectué un casting auprès de femmes âgées de 80 à 100 ans, sans expérience professionnelle préalable, seulement motivées par le rôle.

...