Hunter Hunter : L’homme est un loup…

Une histoire de lycanthropie au cœur du Canada sauvage.

Le Canadien Shawn Linden (remarqué pour Nobody, en 2007, où un assassin était traqué dans les rues d’une ville déserte par un homme mystérieux qu’il venait juste de tuer) a signé Hunter Hunter qui s’intéresse à une famille vivant dans une région sauvage isolée et gagnant sa vie comme trappeurs de fourrures. Joseph Mersault, son épouse Anne et leur fille Renée ont du mal à joindre les deux bouts et pensent que leurs pièges sont saccagés par le retour d’un loup retors. Déterminé à attraper le prédateur en flagrant délit, Joseph laisse sa famille derrière lui pour suivre le loup. Anne et Renée sont de plus en plus anxieuses pendant l’absence prolongée de Joseph et luttent pour survivre sans lui. Lorsqu’ils entendent un bruit étrange à l’extérieur de leur cabane, Anne espère que c’est Joseph mais trouve à la place un homme nommé Lou, qui a été gravement blessé et laissé pour mort. Plus Lou reste longtemps et plus Joseph est absent, plus Anne devient paranoïaque, et l’idée d’un mystérieux prédateur dans les bois devient lentement une menace beaucoup plus proche chez elle. "Dans ce film, je voulais vraiment explorer les profondeurs de la nature humaine, en particulier la capacité de cruauté qui nous sépare du reste du monde naturel", déclare le réalisateur.

...