Human Hibachi  : servir saignant

Deux jeunes femmes piégées dans un restaurant pour riches cannibales.

Comédie d’horreur tournée sous forme de found-footage, Human Hibachi a été écrit et réalisé par Mario Cerrito III (The Listing), versé dans le genre et les thrillers, qui se livre ici, avec son troisième film, à un très sombre commentaire social. C’est le trentième anniversaire de Katie, et son petit ami Reo a tout mis en œuvre pour rendre cette journée spéciale, l’emmenant prendre un brunch, lui achetant une robe pour la soirée et l’invitant ensuite à dîner avec leurs meilleurs amis Brian et Meghan dans le restaurant japonais chic où il travaille. Les choses deviennent assez incontrôlables, car ils ont tous eu un peu trop à boire et Brian est passablement agité, mais avec l’aide du propriétaire du restaurant, Jin, qui est également son patron, Reo a la situation sous contrôle en un rien de temps, renvoyant Brian à la maison, puis veillant à ce que Katie, la plus ivre de tous, puisse dormir sur place sans être dérangée. Le fait est que Reo et Jin ont des arrière-pensées, et bientôt les jeunes femmes se retrouvent toutes deux ligotées – parce que même si le restaurant ne pratique pas ça communément, il y a toujours de riches individus qui paieraient volontiers une fortune pour goûter de la chair humaine…

...