Scream 5 : on crie à Woodsboro

Le reboot de Scream devrait respecter à la lettre l’esprit du premier.

Le tournage de Scream 5, rebaptisé tout simplement Scream, s’est achevé en novembre dernier, la sortie étant prévue le 14 janvier 2022. "La première chose que nous avons décidée lorsque le PDG de Spyglass Media Group, Gary Barber a relancé la franchise a été de recourir à Kevin Williamson et de l’impliquer dans le processus. Son approbation signifiait tout : il est la raison pour laquelle nous avons tous participé, nous assurant que nous faisions les choses correctement pour Wes Craven et les fans", a déclaré le producteur William Sherak (Wedding Nightmare, Suspiria). "Lorsqu’il a eu l’idée originale pour ce nouveau film, il nous a livré ses réflexions, que nous avons suivies. Donc, tout le monde avait pointé dans cette direction depuis le début. Lorsque les gens de Radio Silence, à savoir les réalisateurs Matt Bettinelli-Olpin et Tyler Gillett, ont lu le scénario, ils ont accepté cette version du film". Les deux coréalisateurs ont donc travaillé en étroite collaboration avec Williamson pour développer ce volet, écrit par Guy Busick et James Vanderbilt. "Nous nous sommes assis avec Williamson avant de commencer la production. Il nous a donné de nombreux conseils très réfléchis, en particulier sur la mise en scène de Wes qu’il avait reprise en cours de route. Juste des choses à garder à l’esprit pour que le film s’inscrive vraiment dans le monde de Scream, qu’il ait cet ADN, et ne soit pas simplement une copie ou un fac-similé". "C’est quelque chose que nous avons vraiment apporté avec nous tout au long de ce processus", approuve Bettinelli-Olpin. Le duo est devenu le choix idéal pour prendre les commandes de cette suite après avoir démontré sa vive capacité à équilibrer frayeurs et humour dans Wedding Nightmare en 2019, les cinéastes attribuant toute leur carrière à Scream. "Tout ce que nous savons et comprenons à propos de ce ton, nous l’avons appris de Kevin Williamson et Wes Craven" confirme Gillett. "Ils nous ont enseigné tout ce que nous aimons à propos de cette corde raide qui consiste à créer quelque chose d’effrayant, de drôle, d’émotionnel et ayant du sens. Et qui soit thématiquement riche". En adhérant à l’héritage de Craven, le secret entourant cet épisode se répercute également sur le casting. La plupart des acteurs n’avaient ainsi pas reçu l’intégralité du scénario au début du tournage et l’identité du tueur était encore un mystère. Cela s’est avéré bénéfique pour les réalisateurs, comme l’explique Gillett : "Cela influence et informe le processus de la bonne manière. Il s’agit de personnages qui sont coupables jusqu’à ce qu’ils soient innocents. Chacun doit se sentir suspect. Alors, ça marche. L’une des choses que Wes a pratiquées et que nous avons bien suivies, c’est qu’il a mis un point d’honneur à s’assurer que dans chaque scène, il y ait toujours une fausse piste, pour maintenir les spectateurs sur leurs gardes. C’est un procédé que nous avons essayé de reproduire dans celui-ci, créer un véritable whodunnit". Avoir mis en place tous ces éléments dans le script a instillé la confiance de Neve Campbell, Courteney Cox, David Arquette et Marley Shelton pour reprendre leurs personnages respectifs – ce qui rassure les fans. Mais cela soulève également la question des enjeux – oseraient-ils tuer un membre majeur du casting ? Bettinelli-Olpin souligne à quel point le retour de ces comédiens était essentiel pour ajouter de la profondeur et de la crédibilité à cette suite. "Tous les acteurs qui sont revenus nous ont donné leur avis relativement à la trame et à leurs personnages respectifs, sur l’endroit où ils voyaient leur personnage à tel moment précis, et comment cela s’inscrivait dans l’histoire que Guy et Jamie ont écrite. Tout a très bien fonctionné et nous a donné un niveau de détails que nous n’aurions pas eus sans cette contribution".

...