Benny Loves You  : jouet dangereux

Un ours en peluche digne hérité de Chucky.

Projeté au festival du film de SF de Trieste le 1er novembre dernier, après sa sélection au London FrightFest et Sitges, Benny Loves You est une comédie gore anglaise tournée en 2019 par Karl Holt, qui y tient le rôle principal, et basé sur un court-métrage éponyme de 2006. Les trente premières années de la vie de Jack se sont déroulées sans incident. Choyé à l'extrême par sa famille, il conserve pratiquement la mentalité d'un enfant et est complètement inutile à part un peu de talent dans la conception de jouets. Mais, précisément le jour de son anniversaire, une tragédie frappe sa famille. Après la mort accidentelle de ses parents, il se retrouve seul du jour au lendemain. En quelques mois à peine, il est au bord de la faillite et perd son emploi, car ses jouets sont conçus pour un temps un peu plus innocent qu'aujourd'hui, ce qui le désavantage par rapport à ses concurrents au sein de l'entreprise. Déterminé à changer sa vie et à repartir de zéro avec ses propres règles, il met la maison en vente et se débarrasse de tout ce qui le lie à cette enfance qu'il doit surmonter. Benny, sa peluche préférée qui l’accompagne depuis qu’il est tout petit, n'est pas d'accord avec cette décision et prend vie pour le lui faire savoir, même si ses seuls mots sont "Benny t’aime". De fait, l’ours en peluche sociopathe et enfantin est prêt à massacrer quiconque se mêle de leurs intérêts, tout en ayant l’air de jouer joyeusement. Accumulant situations absurdes et violentes, le film, mixte de Toy Story et Child’s Play, n’oublie pas de développer ses personnages tout en cumulant les références à Michael Myers, Chucky, Freddy Krueger, les Gremlins et Home Alone.

https://www.youtube.com/watch?v=9sAf8nxZgm8

...