LES FILS DE LA VIE

Des destins croisés sur fond de surnaturel.

Le thriller surnaturel indien Andhaghaaram de V Vigarajan, en forme de suspense psychologique, dont la narration évoque celle de Memento, met en scène trois individus dont les vies dramatiques vont s’entremêler au cours d’un récit non linéaire. Le premier est le Dr Indiran, un psychiatre renommé victime d’un coup de feu par l’un de ses patients au cours duquel il a perdu ses cordes vocales. Le second est Vinod, un jeune entraîneur de cricket et une âme en détresse dont la petite amie le harcèle continuellement à tout moment. Sa vie s’est déchirée lorsqu’il a reçu un appel anonyme semblant émaner d’un fantôme. Et le dernier est un bibliothécaire aveugle et brillant nommé Selvam qui exerce dans une bibliothèque gouvernementale pour vivre et travaille parallèlement à temps partiel comme médium entre les morts et les vivants, don qu’il tient de son défunt père. Il souffre d’insuffisance rénale et subit une dialyse pour sa survie. Un fil va les relier tous les trois dans un métrage original très apprécié lors de sa récente diffusion.

...