Vile

mercredi 6 juillet 2011

 

Catégorie(s):

Extrait:
Présenté le 26 août 2011 en avant première au FrightFest, « Vile », première réalisation du comédien Taylor Sheridan (« Veronica Mars ») est un thriller d`horreur dans la lignée de « Saw » et « Cube ». Voici 50 ans, en 1961, le professeur Stanley Milgram de l`université de Yale avait organisé une série d`expériences fondées sur la psychologie des criminels de […]

Présenté le 26 août 2011 en avant première au FrightFest, « Vile », première réalisation du comédien Taylor Sheridan (« Veronica Mars ») est un thriller d`horreur dans la lignée de « Saw » et « Cube ». Voici 50 ans, en 1961, le professeur Stanley Milgram de l`université de Yale avait organisé une série d`expériences fondées sur la psychologie des criminels de guerre nazis, conçus pour répondre à une simple question : jusqu`où les gens sont-ils prêts à aller quand ils sont instruits par les autorités ? Nick (interprété par Eric Beck, le scénariste du film), sa fiancée enceinte Tayler et leurs deux meilleurs amis sont sur le point de le découvrir aujourd`hui. Enlevés après un voyage en camping, ils se réveillent attachés sur des chaises dans une prison inconnue avec deux petits flacons fixés à la base de leurs crânes et rattachés au cerveau. Ils ne sont pas seuls : quatre autres personnes se trouvent dans la même situation cauchemardesque. Leur seule façon de s`en sortir, leur explique un mystérieux personnage ne communiquant que par écran vidéo interposé, est de générer une drogue que le cerveau humain crée sous l`effet d`une douleur extrême, libérant des produits chimiques destinés à remplir les flacons. Une tâche que les prisonniers doivent se répartir dans un délai de 22 heures, se torturant mutuellement de différentes façons…

Présenté le 26 août 2011 en avant première au FrightFest, « Vile », première réalisation du comédien Taylor Sheridan (« Veronica Mars ») est un thriller d`horreur dans la lignée de « Saw » et « Cube ». Voici 50 ans, en 1961, le professeur Stanley Milgram de l`université de Yale avait organisé une série d`expériences fondées sur la psychologie des criminels de guerre nazis, conçus pour répondre à une simple question : jusqu`où les gens sont-ils prêts à aller quand ils sont instruits par les autorités ? Nick (interprété par Eric Beck, le scénariste du film), sa fiancée enceinte Tayler et leurs deux meilleurs amis sont sur le point de le découvrir aujourd`hui. Enlevés après un voyage en camping, ils se réveillent attachés sur des chaises dans une prison inconnue avec deux petits flacons fixés à la base de leurs crânes et rattachés au cerveau. Ils ne sont pas seuls : quatre autres personnes se trouvent dans la même situation cauchemardesque. Leur seule façon de s`en sortir, leur explique un mystérieux personnage ne communiquant que par écran vidéo interposé, est de générer une drogue que le cerveau humain crée sous l`effet d`une douleur extrême, libérant des produits chimiques destinés à remplir les flacons. Une tâche que les prisonniers doivent se répartir dans un délai de 22 heures, se torturant mutuellement de différentes façons…