VINYAN (lire)

mercredi 26 décembre 2007

 

Catégorie(s):

Extrait:
VINYAN Réal.: Fabrice Du Welz. Scénario : Olivier Blackburn, Fabrice du Welz. Prod.: Michael Gentille. Avec : Rufus Sewell, Emmanuelle Béart, Julie Dreyfus, Borhan Du Welz. Coproduction franco-belge-anglaise, tournée cet été sur les lieux de l`action, le nouveau film de l`auteur de « Calvaire » est une ghost-story horrifique fortement inspirée des « Rescapés de l`an 2.000 » de […]

VINYAN
Réal.: Fabrice Du Welz. Scénario : Olivier Blackburn, Fabrice du Welz. Prod.: Michael Gentille. Avec : Rufus Sewell, Emmanuelle Béart, Julie Dreyfus, Borhan Du Welz.

Coproduction franco-belge-anglaise, tournée cet été sur les lieux de l`action, le nouveau film de l`auteur de « Calvaire » est une ghost-story horrifique fortement inspirée des « Rescapés de l`an 2.000 » de Narciso Ibanez Serrador, mais située en Thaïlande où un couple d`Anglais ayant perdu leur enfant unique lors du tsunami de 2004 et visionnant un documentaire à la télévision, croient reconnaître leur fils de 10 ans porté disparu quelques mois auparavant dans le raz-de-marée. L`espoir renaissant, ils partent de Bangkok pour suivre une piste, se retrouvant dans une étrange jungle infestée d`étranges enfants…

UN TOURNAGE SUR LES LIEUX-MEMES DE L`ACTION

« Vinyan » (“les âmes errantes” en thaïlandais) nous emmène à Phuket, en 2005, suivre la quête désespérée d’un couple de touristes (Emmanuelle Béart et Rufus Sewell) à la recherche de leur enfant disparu lors du tsunami. Entraînés en Birmanie, dans une jungle hostile, leur voyage vire lentement au cauchemar…
Emmanuelle Béart y incarne une mère désespérée, cherchant son fils au risque de se perdre elle-même. Un rôle omniprésent et difficile, une véritable mise en danger pour la comédienne qui explore ici une nouvelle facette de son talent.

“On plonge dans la déliquescence de ce couple, confie le réalisateur, de ces deux personnes de plus en plus seules, de plus en plus vulnérables et qui peu à peu deviennent fantomatiques. Il s’agit de mettre le spectateur en empathie avec ce couple pour l’emmener vers un miroir de lui-même, celui d’une société qui est incapable de se regarder en face, d’accepter la mort des siens. Le film en substance est une confrontation entre deux mondes, oriental et occidental.”

Le tournage de cette production franco-britannique avait débuté à Bangkok le 11 juin pour se poursuivre à Krabi puis Phang Nga sur huit semaines. Produit par The Film en association avec Film 4, ce film au budget de 4 millions d’euros est la deuxième collaboration entre Michael Gentile (The Film) et Fabrice Du Welz après Calvaire. “Fabrice a des envies de films atypiques, forts, apprécie Michael Gentile. Au-delà des genres, son cinéma est riche et exigeant. »

Le film marque aussi les retrouvailles entre Fabrice Du Welz et le chef opérateur Benoit Debie (Irréversible), récemment récompensé au festival de Sundance pour la photographie de Joshua de Georges Ratliff.

La sortie de Vinyan est prévue pour le 24 septembre 2008 en France.