Virus : Extreme Contamination

vendredi 18 décembre 2015

 

Catégorie(s):

Extrait:
Une nouvelle production inspirée de « La couleurs tombée du ciel » de HP Lovecraft : «Virus : Extreme Contamination », en postproduction… Petite production indépendante à budget microscopique, « Virus : Extreme Contamination » se veut, selon son auteur, un «mélange de l`univers macabre de Lucio Fulci et des films d`horreur horrifiques de John […]

Une nouvelle production inspirée de « La couleurs tombée du ciel » de HP Lovecraft : «Virus : Extreme Contamination », en postproduction…

Petite production indépendante à budget microscopique, « Virus : Extreme Contamination » se veut, selon son auteur, un «mélange de l`univers macabre de Lucio Fulci et des films d`horreur horrifiques de John Carpenter». L’histoire est librement inspirée de «La Couleur tombée du ciel», que HP Lovecraft avait publié en mars 1927. Un scientifique italien se déplace vers le Kosovo pour étudier l`impact d`une météorite qui est la cause de certains événements étranges. Une fois là, il découvre que l`objet a été déplacé dans une base militaire près du lieu où toutes les personnes ont été transformées en créatures étranges et dangereuses. Coproduit par Filma Spa (Italie), Vilson Spaqi (Allemagne) et SB KJosova (Kosovo), le métrage est signé Dominiziano Cristopharo, un réalisateur transalpin, fana du genre, auquel on doit déjà un sketch de « Phantasmagoria », ainsi que, depuis 2009, une vingtaine d’autres titres relevant de ce domaine, tels « House of Flesh Mannequins », « The Museum of Wonders », « Bloody Sin » ou « Dark Waves ». Infatigable, il vient déjà d’enchainer avec « Unburied Tales » !

La bande annonce :

Une nouvelle production inspirée de « La couleurs tombée du ciel » de HP Lovecraft : «Virus : Extreme Contamination », en postproduction…

Petite production indépendante à budget microscopique, « Virus : Extreme Contamination » se veut, selon son auteur, un «mélange de l`univers macabre de Lucio Fulci et des films d`horreur horrifiques de John Carpenter». L’histoire est librement inspirée de «La Couleur tombée du ciel», que HP Lovecraft avait publié en mars 1927. Un scientifique italien se déplace vers le Kosovo pour étudier l`impact d`une météorite qui est la cause de certains événements étranges. Une fois là, il découvre que l`objet a été déplacé dans une base militaire près du lieu où toutes les personnes ont été transformées en créatures étranges et dangereuses. Coproduit par Filma Spa (Italie), Vilson Spaqi (Allemagne) et SB KJosova (Kosovo), le métrage est signé Dominiziano Cristopharo, un réalisateur transalpin, fana du genre, auquel on doit déjà un sketch de « Phantasmagoria », ainsi que, depuis 2009, une vingtaine d’autres titres relevant de ce domaine, tels « House of Flesh Mannequins », « The Museum of Wonders », « Bloody Sin » ou « Dark Waves ». Infatigable, il vient déjà d’enchainer avec « Unburied Tales » !

La bande annonce :

Une nouvelle production inspirée de « La couleurs tombée du ciel » de HP Lovecraft : «Virus : Extreme Contamination », en postproduction…

Petite production indépendante à budget microscopique, « Virus : Extreme Contamination » se veut, selon son auteur, un «mélange de l`univers macabre de Lucio Fulci et des films d`horreur horrifiques de John Carpenter». L’histoire est librement inspirée de «La Couleur tombée du ciel», que HP Lovecraft avait publié en mars 1927. Un scientifique italien se déplace vers le Kosovo pour étudier l`impact d`une météorite qui est la cause de certains événements étranges. Une fois là, il découvre que l`objet a été déplacé dans une base militaire près du lieu où toutes les personnes ont été transformées en créatures étranges et dangereuses. Coproduit par Filma Spa (Italie), Vilson Spaqi (Allemagne) et SB KJosova (Kosovo), le métrage est signé Dominiziano Cristopharo, un réalisateur transalpin, fana du genre, auquel on doit déjà un sketch de « Phantasmagoria », ainsi que, depuis 2009, une vingtaine d’autres titres relevant de ce domaine, tels « House of Flesh Mannequins », « The Museum of Wonders », « Bloody Sin » ou « Dark Waves ». Infatigable, il vient déjà d’enchainer avec « Unburied Tales » !

La bande annonce :