« Where the Dogs Divide Her » explore une variété de thèmes tels la nostalgie, la perte d`identité, et la guerre psychologique en

mardi 28 décembre 2010

 

Catégorie(s):

Extrait:
Marquant les débuts dans le long-métrage de la firme britannique Hungercult Films, créée en 2008 par les frères Martin et Andrew Rutley, « Where the Dogs Divide He »r, dirigé par le premier, explore une variété de thèmes tels la nostalgie, la perte d`identité, et la guerre psychologique entre le désir et la raison, mêlant ce faisant […]

Marquant les débuts dans le long-métrage de la firme britannique Hungercult Films, créée en 2008 par les frères Martin et Andrew Rutley, « Where the Dogs Divide He »r, dirigé par le premier, explore une variété de thèmes tels la nostalgie, la perte d`identité, et la guerre psychologique entre le désir et la raison, mêlant ce faisant histoire de fantômes surréaliste et murder-mystery. Le film débute après le massacre d`une famille. Un étranger sans nom se retrouve dans une salle de bain, les mains ensanglantées et tremblantes, réfléchissant à une double assassinat qu`il ne se souvient pas avoir commis. Cet homme n`a pas de mémoire ni d`identité connue et dans ses efforts pour trouver son vrai moi, il est divisé en trois volets distincts (trois aspects de l`amnésie) et lentement déterre un secret de famille horrible entourant les décès non résolus et violents de ses parents Mais avant qu`il puisse affronter ses crimes et échapper à cette prison ésotérique, celle de l`esprit, le tueur doit en premier lieu entrer en contact avec des fantômes d`un lointain passé oublié – des âmes sombres dont le seul but est d`attirer les autres dans leur piège infernal. Le réalisateur revendique l`influence des leitmotive visuels de David Lynch et Stanley Kubrick.

Voir la bande-annonce : http://www.youtube.com/watch?v=PBhcgIwJK2E&feature=player_embedded