WILDLING, un film dans la veine de « Let the Right One In », en postproduction (voir ci-dessous)

samedi 2 juillet 2016

 

Catégorie(s):

Extrait:
Dans « Wildling » du Germanique Fritz Böhm, primé pour son court-métrage fantastique « Moonman » et qui fait ses débuts dans le long-métrage, l’héroïne, Anna, a passé toute son enfance dans une pièce unique sous les soins d`un homme mystérieux qu`elle ne connaît que sous le nom de «papa» (Brad Dourif). Il lui fait […]

Dans « Wildling » du Germanique Fritz Böhm, primé pour son court-métrage fantastique « Moonman » et qui fait ses débuts dans le long-métrage, l’héroïne, Anna, a passé toute son enfance dans une pièce unique sous les soins d`un homme mystérieux qu`elle ne connaît que sous le nom de «papa» (Brad Dourif). Il lui fait craindre le «Dehors» en lui parlant du Wildling, une créature dotée de dents et de griffes acérées qui guette les petits enfants pour les manger. À l’âge de 16 ans, Anna (Bel Powley, covedette de « A Storm in the Stars », l’histoire de la genèse de «Frankenstein», en postproduction) est libérée par le shérif de la petite ville, Ellen Cooper (Liv Tyler), mais sa plus grande épreuve est encore à venir… « Wildling » se veut un film d’horreur dans la veine de « Let the Right One In », où James LeGros interprète le Wolf Man, un shaman excentrique qui vit dans la forêt.