Zydeco

mercredi 21 décembre 2011

 

Catégorie(s):

Extrait:
Dans « Zydeco », premier long de David Noble, deux amies, qui explorent les fins fonds de la Louisiane, se retrouvent bientôt perdues. Elles sont alors prise en charge et guidées par un commerçant qui les conduit auprès du médium local pour approfondir leur culture. Cependant, lorsqu’elles rencontrent ensuite le «Zydeco» leur visite s`avérera immédiatement dangereuse… S`étant […]

Dans « Zydeco », premier long de David Noble, deux amies, qui explorent les fins fonds de la Louisiane, se retrouvent bientôt perdues. Elles sont alors prise en charge et guidées par un commerçant qui les conduit auprès du médium local pour approfondir leur culture. Cependant, lorsqu’elles rencontrent ensuite le «Zydeco» leur visite s`avérera immédiatement dangereuse… S`étant engagé dans la carrière militaire en 1992 et ayant parallèlement publié Fan Films Quarterly jusqu`à ce qu`il soit envoyé en Iraq en 2007, David Noble a fondé voici deux ans, au lendemain de ses noces, Stormfront Entertainment, une compagnie de films indépendante, qui a produit jusqu`ici des courts-métrages. « Nous travaillons en tandem » explique son épouse, Sunny Noble. « David écrit la majorité des sujets, et nous collaborons sur la direction d`acteurs, les aspects artistiques, etc. ». « Je suis un fan d`horreur » déclare pour sa part David, « et je voulais faire un film du genre avec une connotation cajun. Il n`y a pas vraiment de personnages d`épouvante originaires du Sud, et nous avons voulu créer notre propre niche. Il y a tant à faire dans cette région de la Louisiane avec sa culture et ses paysages ». C`est en dénichant le masque que porte le personnage du Zydeco – le serial-killer – que l`inspiration vint pour le cinéaste, qui prépara le film pendant un an tout en tournant plusieurs courts entre-temps. Précisons que le vocable zydeco, ou zarico en français, correspond à un genre musical apparu dans les années 30 en Louisiane influencé par le blues et le ryhtm`n`blues, et joué par les Créoles noirs.

Zydeco

Bande annonce :

Dans « Zydeco », premier long de David Noble, deux amies, qui explorent les fins fonds de la Louisiane, se retrouvent bientôt perdues. Elles sont alors prise en charge et guidées par un commerçant qui les conduit auprès du médium local pour approfondir leur culture. Cependant, lorsqu’elles rencontrent ensuite le «Zydeco» leur visite s`avérera immédiatement dangereuse… S`étant engagé dans la carrière militaire en 1992 et ayant parallèlement publié Fan Films Quarterly jusqu`à ce qu`il soit envoyé en Iraq en 2007, David Noble a fondé voici deux ans, au lendemain de ses noces, Stormfront Entertainment, une compagnie de films indépendante, qui a produit jusqu`ici des courts-métrages. « Nous travaillons en tandem » explique son épouse, Sunny Noble. « David écrit la majorité des sujets, et nous collaborons sur la direction d`acteurs, les aspects artistiques, etc. ». « Je suis un fan d`horreur » déclare pour sa part David, « et je voulais faire un film du genre avec une connotation cajun. Il n`y a pas vraiment de personnages d`épouvante originaires du Sud, et nous avons voulu créer notre propre niche. Il y a tant à faire dans cette région de la Louisiane avec sa culture et ses paysages ». C`est en dénichant le masque que porte le personnage du Zydeco – le serial-killer – que l`inspiration vint pour le cinéaste, qui prépara le film pendant un an tout en tournant plusieurs courts entre-temps. Précisons que le vocable zydeco, ou zarico en français, correspond à un genre musical apparu dans les années 30 en Louisiane influencé par le blues et le ryhtm`n`blues, et joué par les Créoles noirs.

Zydeco

Bande annonce :